Cette énigme est plus en relation avec l’énigme de la statuette de la reine, car cette aventure devait être la suivante mais étant donné que le vieux des énigmes était en colère en vu de ce qui s’est passé, il les en a privé pour un petit moment. La dernière énigme est mise en suspens car le chef de la région étant absent, le vieux des énigmes leur a demandé de l’oublier pour le moment jusqu’à nouvel ordre. Ils ont été cherché une carte et un jeu du nom de « Aghrava ». Ce jeu contient des pierres et le dessin d’une fleure et doit être complété par une ces pierres. Pour les aider à résoudre le jeu, le vieux des énigmes leur a demandé de revenir, et il leur a dit aussi qu’il y avait des signes dessinés là où ils vont aller qui aident à sa résolution. Ibrahim : « J’ai l’impression que je descends dans un parc d’attraction qui n’en n’est pas un. » « il nous a dit si vous arrivez à résoudre l’énigme, il y aura une statuette à trouver et à prendre, si vous êtes assez malin pour le faire, et si vous avez de l’expérience » « on va tout ramener du château de la reine. » ils sont déjà allés là bas et ont ouvert le passage. Un moment Ibrahim a vu des yeux avec sa lampe spéciale. Et quand ils ont vu le feu ils ont cru à une attaque, donc ils ont commencé à réciter mais voyant que le feu ne s’éteignait pas, ils ont commencé à réfléchir, ils se sont dit que c’était peu être l’homme de la lanterne (le djinn croyant qui les aide) qui leur montrait le lieu et effectivement c’était le cas. Ibrahim a parlé de graisse concernant le feu. Et Amou Bouhyari a dit que c’était la première de sa vie qu’il voyait un feu qui ne brulait pas. Ce que Ibrahim a rétorqué « moi-même ce truc ne rentre pas dans la tête » et il a poursuivi en disant « c’est pas que je ne te crois pas mais plutôt que ça me laisse perplexe ». Ceux à quoi Amou Bouhyari a répondu que lui même était perplexe. Ils ont par la suite échangé sur cet aspect très étrange, parce qu’ils ne revenait pas.

Dans la soirée Ibrahim va dire ce que le vieux des énigmes leur a dit de faire et je mettrai si Dieu le veut l’article à jour.

Les indications du vieux des énigmes:

Il a dit que de tout façon ce jeu va ouvrir la porte à un djinn dans leur chemin car c’est le jeu de la reine avec le djinn. Ensuite il a blagué en disant que peut-être il était déjà derrière Amou Bouhyari, derrière la maison debout. Sur la carte, on voyait 7 versants et en dessous il y avait 4 insignes, car il y a 3 versants qui contiennent des passages sous-terrain, l’un d’eux mènera vers une montagne habitait par un djinn. Il a dit « quand on ira, on ne prendra pas le jeu car il va le voler ». Sinon pour ce qui est du reste des versants, ils pourront la prendre sans problème. Maintenant la plaque de la fleur, il y a 7 pétales et 7 insignes au dessus. Ils doivent aller récupérer les pétales sur le terrain grâce à la carte. Concernant les 4 insignes, ils vont positionner les pierres dessus en suivant les motifs. S’ils font bien les choses, ils vont pouvoir dépasse la terre de désorientation (ard atawa’ane). Le vieux des énigmes leur a dit que dans le premier et le deuxième versant, ils avaient droit à 5 tentatives. S’ils échouent à dessiner/représenter, un malheur s’abattra sur eux et pourra entrainer jusqu’à la mort. Amou Bouhyari a expliqué comment ils allaient faire. Concernant l’insigne de l’étoile, elle ne pourra se réaliser que si dans le ciel il y aura les étoiles. Il y aussi l’insigne de la lune, ils ne pourront résoudre l’énigme de la lune que si dans le ciel la lune sera visible. S’ils se trompent, ils seront perdu dans le lieu. S’ils réussissent à bien reproduire les formes avec les pierres, un passage s’ouvrira.