L’imposture

Ils sont partis du côté du vieux muet, le mari de la vieille dame, afin d’enlever la grande sorcellerie. D’après Ibrahim, le premier sac contenait du sel et le vieux des énigmes leur a demandé d’aller récupérer le deuxième sac de sel. Ibrahim n’était pas content qu’il ramène son fils même s’il l’a dit en plaisantant mais Amou Abouhyari a donné deux raisons: la première c’était qu’il voulait que son fils devienne fort et la seconde, il fallait qu’il aille dans les lieux reculés pour les voir et les comprendre au lieu de rester à la maison à rien faire. Un moment il a dit que son fils avait 22-23 ans, il s’avère que son fils a 25 ans et qu’il va sur ses 26 ! XD

Ibrahim a expliqué qu’ils ne sont pas des aventuriers car ils ont un vieux des énigmes et que cela leur permettait justement de contourner le danger. Amou Abouhyari a demandé à son fils d’emboiter le pas derrière lui quelque soit ce qu’il faisait. « Je le dis devant l’enregistrement pour que les gens disent que j’ai effectivement dit cela. Ton père ici toi ici ! (au même endroit) ton père là bas toi là bas ! Soit avec moi soit avec Ibrahim. Si je te vois aller là bas (loin de lui), non ça ne sera pas avec la canne, ça sera des coups de burin ! ».

Le vieux qu’ils ont croisé a demandé de l’eau. Amou Abouhyari voulait lui proposer de l’eau. Mais Ibrahim s’opposa car le vieux des énigmes leur a dit de ne pas s’approcher du vieux muet. Ibrahim l’a répété plusieurs fois et son fils aussi. Ibrahim: « vas-y toi sors l’eau, mon oncle je te déconseille d’aller. Voici les chiens ils sont à côté de lui. Par Dieu son apparence fait peur. Écoute ! le vieux des énigmes nous a dit que le vieux ne parlait pas mais lui il est entrain de parler, « l’eau ! » » Le fils demande au vieux s’il les voit mais il ne répond pas. Et les deux demande au jeune de reculer. Le fils confirme que son apparence est étrange. le fils: « je peux aller avec lui ? » Ibrahim: « non ne t’approche pas avec lui » Amou Abouhyari: « ne vous approchez pas, ne vous approchez pas ! » le fils: « fais attention de lui, fais attention de lui.. (il prie) son apparence est celle d’un diable celui là » Ibrahim: « mon oncle ? mon oncle ? répond moi » le fils: « père crois moi c’est pas un humain celui là » Ibrahim: « c’est pas un humain mec ! » « père crois moi, celui là c’est pas humain c’est un djinn, crois moi c’est un djinn » c’est là que le fils se fait étranger. « qu’est-ce que t’as ? QU’EST-CE QUE T’AS MEC ? mon oncle vient voir ton enfant mon oncle ? QU’EST-CE QUE T’AS MEC ? JE T’AI DIT DE PAS LE PRENDRE AVEC NOUS !! » Ils viennent de subir une attaque diversion, car après cela Amou Abouhyari s’est fait enlever. « mon oncle ? au nom de Dieu ton père s’est volatilisé !!! ton père s’est volatilisé ?!! les frères on va revenir ! ».

Quand ils l’ont cherché vainement, le fils était très inquiet pour son père au point de dire qu’il n’allait pas partir sans son père mais Ibrahim s’est opposé car pour lui il fallait aller voir le vieux des énigmes et voir ce qu’il en était. Ibrahim s’est énervé car tout ça était la faute d’Amou Abouhyari qui n’écoutait jamais les consignes mais le fils répétait qu’il ne partirait pas et il pleurait par chagrin.

Le vieux des énigmes leur a expliqué qu’ils se sont fait piéger car ce n’était pas le vieux en question. Il leur a dit aussi que c’était bien d’avoir quitter la région et que l’oncle a été enlevé. Le fils n’a pas échangé avec le vieux des énigmes donc il découvrait en même temps que tout le monde. Ibrahim s’est énervé car le fils ne le laissait pas finir. « très bien mec comprends comprends, reste calme reste calme, si Dieu le veut Il nous aide. Pourquoi tu cris ? (le fils pleure) comprends ce que je dis, moi je rassure le monde, ton père ne va réapparaitre que si on fait sortir le sel. Cette sorcellerie comme nous a dit Alkhityar. Il ne va réapparaitre que si nous terminons l’énigme sur ton père. Ton père ne va pas revenir avant que nous sortons le sel. Il est en sécurité comme il m’a dit Alkhityar. Ne t’inquiète pas ». Le fils demande de revenir chercher son père dans la région. « Nous ne pouvons pas, moi je ne casse pas les consignes du vieux des énigmes, on va être offenser offenser, toi et moi nous allons mourir ! comprends moi mec, moi je dois respecter le vieux des énigmes, demain au lever du soleil moi et toi nous allons et nous chercherons Amou Abouhyari. Le vieux des énigmes m’a dit « je te préviens » on ne va pas trahir nos personnes. Il nous a rassuré sur ton père, ton père va bien mais on ne sait pas où est-ce qu’il est, il ne veut pas me dire où il est, il m’a dit il va revenir c’est tout. Il m’a dit ce vieux qui demande de l’eau, il ne faut pas lui en donner, il faut lui jeter sur lui le sel, comment ça on lui jette dessus le sel ? moi je ne comprends les choses des djinns, moi j’aime bien découvrir (par moi même) par Dieu je ne comprends ce genre de parole » Ibrahim semble sincèrement perdu face à ses paroles sur le sel. Le fils: « comment je vais dormir mec et mon père n’est pas à la maison ? » Ibrahim: « TU CROIS QUE MOI JE VAIS DORMIR ? moi je vais dormir ? dès le levé du soleil on va partir toi et moi. »