Le trésor de la reine

Ils sont retournés dans la vallée du « Berger Achababa ». C’est le dernier épisode de la série « le jeu du djinn avec la reine ». Le vieux berger a dit que tout les objets qui ont été sortis (le jeu, les pierres, les pétales) sont tous revenus à leur place comme si rien n’avait été déplacé. Il leur a dit de ne rien craindre maintenant, uniquement de faire attention quand ils seront près du trésor de la reine. La reine aimait l’or blanc et le trésor est enfermé dans un grand coffre remplis de toutes sortes de bijoux. « Le djinn va vous oppresser, il faut bien vous renforcer » « une oppression anormal ». Amou Bouhyari a annoncé qu’il allait y avoir une bataille que Dieu seul sait sa réalité: « vos invocations les frères du coeur, cette chose n’est pas une farce, passer par une région très dangereuse et effectivement le gardien va apparaitre et cogner. O Ibrahim le gardien qu’elle contient s’il frappe l’un de nous je te dis le coup on le portera toute notre vie. Sincèrement cette chose n’est pas une farce. On a pris les lampes, le marteau et tout avec nous pour gagner cette bataille et pour savoir comment passer ce lieu et pour qu’on puisse décrocher l’objectif que nous souhaitons. Nous on fait confiance à Dieu les amis du coeur et que dieu vous rende heureux et vous vous êtes avec nous et laissez nous nous diriger ». En marchant, Ibrahim a dit qu’il sentaient des gens sur le versant en face et après quelques instants, les 3 djinns sont apparus: l’homme de la lanterne, le berger Achababa et le berger Clé de la Montagne. Ibrahim était très étonné et avait peur de cette apparition. Amou Bouhyari disait que c’était normal étant donné que c’était la fin et il est allé jusqu’à proposer de suivre le homme de la lanterne car il se dirigeait quelque part mais ils ont vite abandonné la piste car il devait aller vers le rocher en forme de visage. Amou Bouhyari « ils se sont regroupé pour nous indiquer les gardiens de la région. Nous sommes arrivé une phase où nous allons prendre ce qui est à eux. C’est ça fait. Tu vas dans un lieu pour trouver la chose et la prendre. La responsabilité est grande, attention ! si quelqu’un se fait frapper, faut que tu fasses attention à toi et moi de même, c’est à dire sur une manière vraie pour qu’on puisse dominer le sujet sur lequel nous sommes venus ». Pour Amou Bouhyari, les 3 djinns ne sont pas/plus contre eux. Ibrahim ressent une désorientation et Amou lui explique que c’est une phase qui fait très peur et c’est cela qui explique son état. Arrivé devant la pierre en forme de visage, Amou Bouhyari dit: « le visage indique derrière derrière et non l’intérieur de la cavité ». D’après les signes inscris sur la pierre. Le leurre serait de s’intéressant à la cavité. La tête indiquait l’arbre et la cavité était une distraction. Amou Bouhyari s’intéressa ensuite au inscription sur l’une des pierres la haut, qui indiquait que l’emplacement était à l’endroit de la pierre. Cette pierre est une carte en réalité. La suite en image:

Mon commentaire sur l’issue finale de cette série:

Amou Bouhyari et Ibrahim ne se sont pas fait volé par des djinns, ils se sont faits avoir par un peu tout le monde. Je pense que le vieux des énigmes savait ce qu’il allait se passer mais qu’il ne leur a pas dit de quoi s’armer et comment s’y prendre pour le décrocher. Il leur a dit il y a longtemps que s’il le voyait c’était déjà énorme. Ensuite aujourd’hui il leur a dit que le danger allait venir du trésor mais au final il n’y avait aucune consigne. Il leur a même dit de ne pas venir quand ils allait décrocher la carte et la clé, c’est très louche ! en gros, je n’ai plus rien à vous dire alors que c’est le moment clé de toute l’énigme ! En écoutant ce qu’il a dit, on se rend compte qu’il connait tout et que beaucoup de choses sont omis. Peut-être qu’on ne peut pas décrocher ce trésor dans ce cas on comprendrait mais ce n’est pas ce qu’il a dit non plus. Ibrahim et Amou Bouhyari auraient peut-être pu négocier quelque chose avec le sel de récitation comme le font Enad et Alhadji parce qu’ils ont mérité quelque chose en arrivant là. Dieu seul sait ce qu’il en est de cette histoire. Ils étaient dégoutés parce qu’ils sont passés de la joie extrême à la tristesse, ils ont fait ce qu’on appelle l’ascenseur émotionnel, et d’ailleurs Ibrahim n’a pas trop snappé le jour suivant. Pour ma part, je les trouve un peu naïfs de penser qu’ils pouvaient le décrocher juste en mettant dans la balance des pouvoirs leurs espoirs car en face ce sont des gens au potentiel énorme comparé à nous. Le mérite réside dans l’action, jamais dans l’espoir.