J’ai enregistré ce qu’il a dit car je savais que ça n’allait pas être diffuser sur Youtube. Le lendemain matin, Ibrahim est allé comme promis avec le fils d’Amou Abouhyari pour chercher l’oncle/le disparu, voici ce qu’il a dit après avoir fouiller les lieux: « Les amis du coeur, moi je dois respecter les consignes du vieux des énigmes, attendez-nous la nuit, dès que le soleil se couche, c’est à dire 8h 9h du soir on va revenir chercher Amou Abouhyari, le vieux des énigmes nous a dit que nous allons chercher pour rien, la nuit c’est ça qui est demandé, « moi je ne voulais pas vous laisser le même jour chercher ou qu’il vous arrive quelque chose, si vous descendez au jour vous descendez pour rien ». Les frères du coeur tout l’amour pour vous, merci à vous, inshallah ça va se résoudre, priez pour nous et tout l’amour pour vous ».

Le soir: « Les frères du coeurs que Dieu bénisse ses heures et vous rende votre soirée heureuse. Vous savez les frères, je sens que je suis entrain de songer …  je suis entrain de me questionner sur comment il va et qu’est-ce qu’il fait ? … par Dieu j’ai la chair de poule… je ne sais pas quoi vous dire, je ne sais pas ce que je dois dire. Aujourd’hui comme la nuit précédente on va descendre… aujourd’hui la nuit on va descendre. O Seigneur ! Les frères par Dieu c’est quelque chose qui rend perplexe. Moi je ne comprends pas le vieux des énigmes, par Dieu il nous a égaré ce vieux des énigmes. Par Dieu il nous a égaré ce vieux des énigmes. Là je vais le voir, il me dit « passe me voir » moi je sens que je vais arrêter les énigmes, des événements dangereux se sont produits. Dangereux c’est à dire pas qu’un peu. Moi je ne peux pas encaisser plus que ça, je ne vais pas supporter. » 

Une fois passée chez le vieux des énigmes, il snappa ceci: « Les frères du coeurs que Dieu bénisse ses heures et rende votre soirée heureuse. Moi je suis désolé je suis un peu en retard, mais le vieux des énigmes ne voulait pas me laisser partir, c’est à dire que Dieu merci il m’a renforcé, et mes états sont bons, et il m’a donné un sel à lui, il m’a dit « pose ce sel par bout, et répète « Dieu est entre nous et vous », reviens au même endroit tu trouveras Amou Abouhyari », inshallah on le trouve, moi actuellement je suis en route, je vais prendre avec moi mon frère Enad Abou Youcef, viendra avec moi son fils inshallah, inshallah que du bien o Seigneur. Il m’a dit « ne t’inquiète pas pour lui, ses états sont stables, c’est à dire bons, ne t’inquiète pas pour lui ». C’est ça qu’il m’a dit. Je suis resté longtemps chez lui, il m’a renforcé avec des choses, c’est à dire il m’a récité dessus et tout, et il m’a dit prend ce sel et dit « Dieu entre nous et entre vous Dieu entre nous et entre vous ». C’est ça qu’il en est, donc attendez-moi on va revenir au même endroit, mais il me faut un peu de temps, et inshallah on va tout vous filmer, et on va voir au même endroit ou pas o Seigneur on le trouve au même endroit, c’est ça qu’il m’a dit le vieux des énigmes, moi je le suis. »

« Les amis du coeur, les frères, ne me demandez pas comment, moi je ne sais pas, il ne veut rien me dire de plus, les frères croyez-moi en ce que j’atteste, moi je ne sais pas, moi je sens que je suis entrain de songer, trop entrain de rêver, comment ça il s’est volatilisé et après un jour il revient ? C’est à dire que ça, c’est au dessus des nuages, je sens que Amou Abouhyari me ment, il s’est caché et … j’ai le pressentiment qu’il est de mèche avec le vieux des énigmes, moi je ne comprends pas ! Moi je ne comprends pas ! Les frères ne m’accusez pas comme si c’était quelque chose de normal, comme quelque chose d’habituelle… Que dois je faire ? … je reste là à lui demander ? que dois-je faire ? … quelque chose qui dépasse l’entendement qui est entrain de nous arriver, il me dit « va à l’endroit où il était tu vas le trouver là bas » et pourtant il n’y a rien, moi là je suis arrivé au lieu où je dois ramasser les jeunes… quelque chose, trop qui dépasse l’entendement, par Dieu ça dépasse l’entendement. C’est à dire que nous on est jamais disparu 30 minutes une heure totalement absent, qu’il me dise qu’il n’a rien et « tu vas voir ses états sont stables et n’ayez pas peur sur lui », comment il a mangé ? comment il a bu ? Comment ? C’est à dire que c’est cette cette cette chose, qui étonne ! Vous me comprenez ? Par Dieu j’ai envie d’arrête définitivement les aventures, par Dieu, je vous jure par Dieu, Le Très Haut Le Tout Puissant que moi j’ai envie, par Dieu je veux arrêter les aventures. Ce qui se passe avec nous est quelque chose de très, c’est à dire que je vais devenir fou un de ses jours. C’est à dire que je ne vais plus revenir après une telle histoire. Vous avez vu ce qui se passe avec nous. Il y a des gens qui me demandent si c’est authentique ou bien une mise en scène, c’est honteux de dire une mise en scène mais facilite-moi, que dois-je t’expliquer ? Facilite-moi, facilite-moi trop, par Dieu je suis fatigué, quelque chose qui étourdit trop, quelque chose qui étourdit trop. Les frères, moi on me questionne, est-ce une mise en scène ou bien la réalité, que dois-je leur répondre ? les gens que dois-je leur répondre, toi tu vois toutes les choses devant tes yeux, une pierre se casse, on casse des pierres, on fait sortir une jarre, une carte, c’est à dire que moi je fabrique les pierres ? Faites la prière sur (le prophète, il n’a pas fini, une expression pour dire soyez raisonnable), c’est à dire des centaines d’années et ça se met en place, plus même des milliers d’années, comment ça je les casse ? Je sais, que c’est dur, mes aventures, mes aventures, sont dures, c’est à dire difficile qu’elle se réalise avec aisance, nos aventures sont dures, et effectivement au dessus de l’imagination. Mais inshallah vous nous attendez maintenant, inshallah les états sont bonnes d’Amou Abouhyari. Les frères du coeur voilà ils sont venus « allez les frères allez … depuis hier je ne dors pas … vous êtes prêt les frères, vous êtes renforcés, vos états sont bons ? » quelqu’un lui dit: « Dieu merci le Seigneur du monde » Ibrahim: « allez » quelqu’un dit: « il fait froid les frères ». Les frères du coeur nous on est en route, vos invocations. »