Lisez l’article de la première pétale si ce n’est pas encore fait.

Ils sont revenus dans la vallée des djinns, cet endroit retiré de la civilisation. Le vieux leur a donné des consignes, il leur a parlé du vieux des nains, un personnage qu’il fallait éviter. Il a dit qu’il ne savait pas s’il serait assis dans la grotte ou dehors « mais si vous le rencontrez, il faudra le distraire ». La phrase secrète a prononcé permet de le faire apparaitre ultérieurement dans l’aventure, car cette phrase doit être prononcer quand ils auront mis le pied dans la vallée. Derrière le vieux des nains, il y a une pétale de fleure. « S’il vous arrive quoi que ce soit, revenez, ceci n’a rien d’un amusement ». Le vieux leur a demandé également de ne pas chercher à comprendre la nature du vieux des nains. « S’il vous attrape, il va vous nuire ! »

Je zappe le début car nous savons qu’il y a une clé sous forme de pierre et une formule secrète à prononcer pour ouvrir le passe. Ensuite donc quand ils sont arrivés devant une bifurcation à l’intérieur du cheminement sous-terrain, le vieux des énigmes leur a dit de constituer la figure devant la porte d’entrée de la bonne entrée. Il leur a dit de réaliser la figure du carré qui était le troisième symbole. Et bien entendu il fallait attendre le son du hibou qui est un signal pour dire que le feu est vert. Au fur et à mesure, Amou Bouhyari demandait à Ibrahim d’arrêter de rire et de concentrer parce qu’ils entraient de plus en plus dans des moments difficiles mais Ibrahim n’a jamais cessé de plaisanter. Le son du hibou a mis du temps à se manifester. Malheureusement le snap a coupé quand le son est monté. Ils ont donc glissé sur 150 m de passage et atterri à cet endroit secret, c’est là qu’Ibrahim a crié « LE VIEUX DES NAINS » comme prévu. « il m’a dit comme ça ils seront que vous venez sur leur région, tu comprends pourquoi ? » s’adressant à son oncle. Ensuite Ibrahim pensait voir de la lumière, il se demandait si c’était l’homme de la lanterne. Pendant leur cheminement, ils ont vu une pierre, Amou Bouhyari expliquait que sur cette pierre il y avait l’inscription d’une carte sous-terraine. Ensuite Ibrahim a vu une pierre par terre avec un demi visage sculpté dessus.

Amou Bouhyari « y a un son Ibrahim ». On entend ensuite une voix aiguë. Ibrahim: où es-tu ou fais un quelconque signe ?… par ici, par Dieu Tout Puissant moi … très bien montre toi » La voix aiguë a repris de parler « c’est notre monde » Ibrahim « c’est quoi c’est notre monde mec ? c’est toi qui est venu sur notre monde, voici nos pierres ! eh ! » Ibrahim perd patience. La voix aiguë « sortez d’ici » Ibrahim « on va revenir dans quelques temps, je t’ai prévenu déjà la première fois, allez mon oncle ! eh ! EH! on va revenir dans quelques instants, on ne va pas tarder » la voix aiguë « c’est notre monde! » « ON A COMPRIS QUE C’EST VOTRE MONDE ! … ON FAIT UNE CHOSE ET ON REVIENT » (j’étais plié de rire, elle avec sa voix aiguë et lui qui s’énerve dessus ^^). « allez mon oncle, ON NE VA PAS TARDER » (quand il parle fort, il s’adresse à la voix aiguë) La voix aiguë : « alors ils vont vous tuer » Ibrahim « ILS VONT NOUS TUER ? POURQUOI ? » « Mon oncle, je sens que je fais parti d’un jeu, par Dieu Tout Puissant… c’est quoi cette voix nyanyanya » (il se moque d’elle et c’est trop hilarant ^^). Ensuite ils ont aperçu la lumière, deux feux un en haut et un en bas. Ils ne sont pas sûr parce que par moment ils ne voyaient rien. Il y avait aussi le son des nains autour du feu. Ibrahim n’avait pas le droit d’allumer sa torche mais il voulait voir et nous montrer les nains (28:31 de la vidéo on entend un des nains hurlait). Ibrahim n’arrêtait pas de blaguer tout au long, quand il a pointé sa torche il a dit « on dirait Gargamelle ! » ensuite il a glissé et s’est éclaté par terre ! Ils ont éteint les lumières et Ibrahim s’est mis à réciter le verset suivant pour se protéger: « et Nous mettrons une barrière devant eux et une barrière derrière eux; Nous les recouvrirons d’un voile: et voilà qu’ils ne pourront rien voir. » Ils avançaient genoux pliés doucement vers le bas, ensuite ils ont allumé un feu pour attirer le vieux des nains, pour qu’ils puissent glisser dans la grotte sans être vu. On entendait le vieux des nains hurlait quand il avait remarqué le feu en bas. Ibrahim a aperçu sa tête, il a dit que sa tête faisait peur. Ensuite ils ont entendu une voix étrange. Ibrahim: « mon oncle c’est un vieux ou un chien ? ». Ibrahim avait du mal à avancer à cause de la cigarette, c’est ce qu’il disait, il était essoufflé. Ensuite ils ont glissé dans la grotte, récupérer la pétale. « Par Dieu il est venu il est venu, éteint ta lumière éteint ta lumière éteint ta lumière ! » Ensuite on a entendu le son du hibou et les cris du vieux des nains.