Résumé:

Ils sont allés attraper la sorcière. Ils ont annoncé la couleur dès le départ. Hasan lui a dit « raconte la fois où elle avait pris mon apparence. » Ahmad a répondu qu’il ne savait pas comment ces choses se sont passées « elle pouvait partir, voler dans les airs, traverser les murs. elle pouvait tout faire, je ne sais pas ce que c’est, est-ce un humain ? est-ce un djinn ? est-ce un marid ? Dieu sait mieux ». Hasan: « moi sincèrement aujourd’hui, première fois que je le dis, que j’ai peur, je ne sais pas pourquoi, première fois dans une aventure j’ai un pressentiment comme celui là, que mon coeur soit … je ne sais pas, c’est à dire que mon coeur … palpite ou me fait sursauter ou .. je ne sais pas, je ne sais pas, je sens quelque chose … » Ahmad « tu sais pourquoi ? c’est parce qu’aujourd’hui on va essayer de l’attraper, on a décidé d’aller l’attraper (il le dit avec enthousiasme) c’est pourquoi toi, on va être dans une situation que vous n’avez pas l’habitude de voir ». Hasan a ensuite annoncé qu’il allait faire un live invité chose qu’il n’a pas pu faire avec les événements.

La température était de 0°. Les conditions paraissaient difficiles. Hasan: « où es tu ? moi aujourd’hui je suis venu t’attraper avec l’aide de Dieu ». Ensuite elle est apparue une première fois. Hasan la coursait, en arrivant il a dit « les frères moi j’ai vu ses pieds ils étaient étranges ! sincèrement ! ses pieds étaient étranges tu les as vu Ahmed ? ». À ce moment là, Ahmad a témoigné qu’il n’arrivait pas à la voir avec ses propres yeux, qu’il a réussi à l’apercevoir qu’à travers le portable de Hasan. Hasan: « un jour Ahmed m’a dit qu’il voulait venir avec 10 personnes. Je lui dis toi mon ami le monde n’a pas le coeur fort. J’ai dit à Ahmed « non ne les apporte pas avec toi » ». Ahmed a enlevé sa chaussure et se réchauffe le pied. Hasan: « très bien où es-tu ? apparais ». Elle apparait pour la seconde fois. Hasan: « je la voit uniquement à travers le téléphone » (pour bien filmer, les explorateurs regarder uniquement leur écran et maintenant il a décollé ses yeux et a vu qu’on l’a voyait pas) Hasan: « elle a un truc sur le visage ! ». Ahmed semble terrifié, il prie d’une manière bizarre. Ensuite ils l’ont coursé et y avait personne encore ! Hasan: « on essaye de l’attraper, n’invoque pas Dieu, si on se sent on danger on récite le Coran. D’accord ? » Ahmed: « d’accord! ». Hasan se plaint des conditions de la soirée. Ahmed dit à la sorcière: « aujourd’hui nous on va t’attraper ! ». Hasan: « où-es tu ? » « Là voici Ahmed, tu entends ? je sens que cette pièce contient quelque chose ! » Hasan explique que malgré que la pièce soit ouverte, elle protégeait du froid. « écoute Ahmed, j’ai une idée, séparons nous, toi tu vas dans les pièces là bas, moi je reste ici. Si tu la vois avec toi tu m’appelles. Et si je la vois avec moi je t’appelle. D’accord ? et on se trouve ici devant l’entrée si tu ne la trouve pas derrière ». Ahmed lui dit d’être rigoureux, que s’il l’appelle, il faut qu’il rapplique immédiatement. Hasan le rassure en lui disant de ne pas craindre. Hasan: « tu vas à la voiture chercher une deuxième lampe ? » Ahmed: « non c’est bon c’est suffisant » « ok c’est bon vas. Les gens apportent beaucoup de lampes ici les frères » « VAS-Y AHMED… Ehhh c’est quoi ça ? » la sorcière emboite le pas d’Ahmed derrière lui. Hasan le voit et se met à le rejoindre et maintenant il le recherche. « les frères vous avez vu comment la sorcière est apparue derrière lui ? » « par Dieu les frères mon coeur me fait sursauter les frères, par Dieu Tout Puissant. O Ahmed ? O Ahmed où es-tu parti ? ». Il se met à se réchauffer les mains  » les frères vous avez vu comment la sorcière Alqazama est apparue derrière lui. On attend une minute, une minute, s’il ne vient pas on va fouiller le lieu entièrement. Moi j’ai peur de partir, j’ai peur juste de partir, par Dieu. Ahmed ? » « moi j’ai froid les frères.. et avec la disparition d’Ahmed, le froid m’a atteint encore plus ! Ahmed ? » Il se réchauffe les mains. « pour l’instant il n’y a rien. À cause du froid je n’arrive pas à marcher par Dieu. O AHMED ? » (il crie) « où est-il pari lui ? » « Ahmed ? » Ensuite il a continué à le chercher. « on va voir cette pièce. Les frères les deux ont disparu ensemble, vous avec compris ce que je veux dire ? Alqazama et Ahmed ! » « vous pensez que c’est possible que la sorcière l’ait kidnappé les frères ? yeeey yey yey (il prie) ».

« Ahmed » apparait. « Le voilà… o bonhomme où es-tu allé ? » Ahmed ne parle pas bien, il indique le lieu et dit « heeen, heeen ». Ahmed « je te cherchais ! » Hasan  » moi je suis monté là haut, tu sais ? » Ahmed: « où ça ? » Hasan: « où étais-tu ? … où sont les bagues que tu portais ? et ce collier tu ne le portais pas ! » Ahmed: « c’est possible qu’elles soient tombées. Oublie que je les portais, possible qu’elles soient tombées » Hasan: « c’est vrai ? … les frères ses manières sont étranges ! … très bien toi où es tu allé ? » Ahmed: « je t’ai dit j’étais entrain de te chercher, là où on devait se retrouver ! » Hasan réaborde les bagues. « ..et ton téléphone, où es ton téléphone ? » « Ahmed » semble perdu, il le regarde sans rien dire. Après un long moment « peut-être dans la voiture! » « dans la voiture dans voiture ! » (maintenant il fait semblant d’être sûr). « Mais toi tu ne l’as pas pris avec toi ? les frères son comportement n’est pas normal, viens viens un peu ! » Ahmed partait. Ahmed « dans la voiture le téléphone o Hasan ! » Hasan: « le contexte météorologique au nom de Dieu le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux » Ahmed : « non non non non non » Hasan: « qu’est-ce qui t’arrives ? » Ahmed: « tu invoques dans un lieu comme celui là, ça passe pas ! » Hasan « qu’est-ce qui marche pas ? » Ahmed: « tu invoques mec ! c’est bon n’invoques pas moi je pars pas » Ahmed l’a pris étrangement contre lui alors que Hasan ne faisait que s’étonnait de la météo. Hasan: « trop les frères, le contexte, je cherche refuge auprès de Dieu contre le diable banni » Ahmed:  » non ! » Hasan: « Qu’est-ce qui t’arrives o bonhomme, qu’est-ce qui se passe ? » Ahmed  » non ! non ! c’est bon elle n’est pas là, pourquoi tu continues à réciter et tout c’est bon ! … moi je vais partir de ce lieu et puis je vais aller dans un autre lieu » Hasan: « très bien » Ahmed « t’es là mec entrain d’invoquer sur eux, comment ça tu viens chez eux tu invoques ? comment ça se fait ? » il lui lance un regard froid. Ahmed: « écoute, n’invoque pas, oublie ! » Hasan « c’est bon je ne vais pas invoquer… allez allez, on part du lieu, viens » Ahmed « moi c’est ce que je voulais, qu’on parte, parce que rien ne va se passer en restant » Hasan chochotte ceci: « laissez moi éteindre, le contexte n’est pas normal par Dieu.. par Dieu Tout Puissant » Ahmed l’interrompe (il vient d’entendre le nom de Dieu) « qu’est ce que t’es entrain de raconter ? » Hasan « je suis entrain de filmer » Ahmed « mmm ! .. on part et puis on l’attrapera une autre fois ! » Hasan « tu sais moi je l’ai vu apparaitre derrière toi » Ahmed « qui est apparue derrière moi ? » Hasan « Elle, Alqazama, au nom de Dieu » Ahmed s’arrête il n’est pas content. Hasan: « qu’est-ce que t’as ? » Ahmed: « o bonhomme, o mec c’est leur propriété pourquoi tu viens invoquer chez eux ? » Hasan s’énerve: « COMMENT ÇA LEUR PROPRIÉTÉ ? POURQUOI ES-TU LÀ ENTRAIN DE LES DÉFENDRE ? » Ahmed « NON MEC PARCE QUE TROP TROP HASAN, N’INVOQUE PAS CHEZ EUX, N’INVOQUE PAS N’INVOQUE PAS ! » Hasan: « ok je n’invoque pas, avance » Hasan ouvre la voiture et lui dit « Monte ».

Hasan: « tu vas bien ? » Ahmed semble déranger: « qu’est-ce que j’ai mec ? allez assieds-toi !… allez monte ! » Hasan:  » je vais monter mais toi tu vas bien ? … je veux m’assurer que tu sois bien » Ahmed: « très bien » Hasan: « où est ton téléphone ? » Ahmed « cherche ! » Hasan: « une minute les frères quelque chose est tombée de moi » « au nom de Dieu » Ahmed se range les doigts et dit « pourquoi tu me filmes ? » Hasan: « je veux te filmer je veux continuer… très bien les frères laissez moi allumer la voiture ». « ok Ahmed, ton téléphone où est-il ? » Ahmed: « regarde s’il est là ? » il fait semblant de chercher. « je crois que je l’ai oublié à la maison à la maison ! » Hasan  » tu l’as oublié à la maison ? » Ahmed « oui ! » Hasan « c’est normal que tu sois sûr de l’avoir oublier à la maison ? » Ahmed « à la maison mec à la maison ! » Hasan n’en revient pas car il se souvient l’avoir vu sur lui. Ahmed « À LA MAISON À LA MAISON O HASAN À LA MAISON » Hasan s’énerve « MAIS TOI POURQUOI TU DÉFENDS ALQAZAMA O BONHOMME ? » Ahmed « non moi je disais ça comme ça, tu invoques mec ! » Hasan « MAIS TON COMPORTEMENT EST ÉTRANGE ! » Ahmed « quel comportement ? » Hasan « TOI TON COMPORTEMENT EST ÉTRANGE, POURQUOI ? » Ahmed: « mon comportement est étrange ? » Hasan « OUIII » Ahmed fait le type étonné et ensuite enchaine « moi mon comportement est étrange ? » comme pour le faire culpabiliser de dire ça à lui, comme si Hasan était entrain de l’insulter. Hasan: « TRÈS ÉTRANGE ! » Ahmed « qu’est-ce que j’ai ? » en secouant sa tête. Hasan: « je ne sais pas ! ». Ahmed fait non avec la tête et dit « comp… possible ! » Hasan: « mais toi Ahmed t’es convaincu que ton comportement est habituel ? » Ahmed « oui mec… normal ! » Ahmed fixe Hasan avec un regard noir menaçant. Hasan: « je sens que ton comportement est étrange » Ahmed « pourquoi ? » Ahmed commence à bouger bizarrement avec son corps, comme si le démon s’affaiblissait sous sa forme. Hasan « qu’est-ce que t’as ? » Ahmed « je n’ai rien du tout ! » Hasan: « j’allume le Coran ? » Ahmed hurle: « NOOON MEC NON NON ! TU ALLUMES LE CORAN POURQUOI ? ON EST BIEN MEC… tu veux allumer le coran pourquoi tu veux allumer le coran dis moi ? » Sa première réaction la trahit, sa crainte énorme a jailli, il voulait se rattraper mais trop tard. Hasan: « je veux écouter » Le démon commence à se tordre plus fort. Une fois que le mouvement cessa il dit « dit moi pourquoi tu veux allumer le coran ? » « Démarre o Hasan démarre ! » Hasan « MEC TU M’AS COMPLÈTEMENT PERTURBÉ. T’ES LÀ À TREMBLER TU ME PERTURBES O BONHOMME ! » Ahmed se met à se tordre une nouvelle fois. Ahmed « très bien ! » Hasan: « EHHH ! NUL DIVINITÉ SAUF DIEU ». Hasan lui demande une nouvelle fois où est son téléphone et Ahmed répond toujours par la maison. « t’es sûr il est à la maison ? » Ahmed « il doit être à la maison, je l’ai fait tomber dans la maison ! » Hasan « tu nous laisses repartir d’ici ? » Ahmed « non non mec ! heu partir d’ici ? » Hasan « oui partir d’ici » Ahmed « laisse nous rester un peu ! » il le fixe avec un regard étrange en tirant la langue et ensuite il se tord. Hasan: « qu’est-ce que t’as toi o bonhomme ? » Ahmed dit furtivement « qu’est-ce que j’ai, qu’est-ce que qu’es-ce que j’ai, j’ai rien du tout mec ! » (encore une réaction très étrange) Ahmed se tient le visage comme préoccuper depuis que les tremblement ont commencé, il essaye de masquer cela au mieux. Hasan le voit et dit « Au nom de Dieu le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux » Ahmed bandit de son siège « non non non O HASAN ! » son regard est profondément noir et menaçant. Hasan « je suis désolé » Ahmed: « O MEC LEUR PROPRIÉTÉ AU NOM D’EUX MEC ! » Hasan « c’est bon ça marche ça marche ! »

Le snap a coupé et repris de nouveau. Hasan: « mais Ahmed toi tu sais une chose … » et il braque sa caméra sur lui et le voit sous une nouvelle forme, moitié humaine moitié animal (tête de chèvre), il se met à crier de toutes ses forces. Il s’enfuit de la voiture. Il ne parle pas longtemps car essoufflé « je ne sais pas ce qui s’est passé (répété) non non non non non » « la voiture se cache les frères, et lui il est assis dedans » « le voici à l’intérieur vous le voyez ? le voici le voici il bouge le voici. Je vous ai dit aujourd’hui je n’étais pas rassurer. La démone alqazar. Le voici le voici à l’intérieur les frères (il prie) » « yeey il s’est caché les frères, par Dieu Tout Puissant il s’est caché » « les frères OÙ SONT LES LUMIÈRES ? » « les frères laissez moi partir, par Dieu que je sentais dans mon coeur qu’il se passait quelque chose. Il faut que je parte ! » Il semble avoir oublier Ahmed « les frères il faut que j’apporte avec moi des gens. Il faut, que j’apporte, avec moi, des gens » Il freine brusquement « yey où est Ahmed ? Ahmed les frères yeeeeey » il fait marche arrière. « o Dieuuu, o Seigneur, je ne sais pas ce que je dois faire ?! » « les frères je veux partir, parce que .. il faut que j’apporte ses proches et j’apporte un ami et on reviendra ici. » Il démarre « qu’est-ce qui m’arrive je ne sais plus conduire ! » « les frères je ne sais pas, la peur par Dieu.. (il prie) » « Oooo on a failli se renversé les frères » il fera un commentaire sur la présence des habitants dans la région. Ensuite « voici des voitures ». Plus loin il aperçoit Ahmed mais depuis tout à l’heure il a roulé très longtemps. « une minute une minute les frères, on va s’assurer que c’est lui » « CHEF! CHEF! » Ahmed « oncle ! kidnappé ! » Hasan « t’es qui ? » Ahmed « kidnappé ! » Hasan « TOI T’ES QUI ? » Ahmed « kidnappé ! kidnappé ! » Il semble à court de souffle où encore comme atteint d’un traumatisme. Il prononce uniquement des bouts de phrase. « m’a pas laissé partir » « m’a kidnappé ». Hasan « lit le verset du Trône » Hasan doute que ça soit lui. Ahmed récite très très rapidement mais récite bien. Hasan « c’est bon, monte monte monte monte, les frères je vous vois en live, monte monte monte. » Ahmed semble bloqué sur le mot kidnappé, il n’arrête pas de le répéter. « Les frères je vous vois dans le live, je vais essayer de le comprendre, essayer de le comprendre. Qu’est-ce qui s’est passé ? » Ahmed « m’a attrapé, m’a étranglé ! » Hasan lui crie dessus: « TU SAIS QU’ELLE EST APPARUE SOUS FORME DE MOUTON ET SOUS TA FORME ? » Ahmed: « m’a prise chez eux, m’a prise chez eux ! » Hasan: ‘MOI JE TE DIS ELLE A PRIS TA FORME, TOI COMMENT TU T’ES CACH… POURQUOI JE T’APPELLE TU NE RÉPOND PAS, OÙ EST TON TÉLÉPHONE ? » Ahmed: « éteins ! éteins ! » Hasan: « COMMENT IL S’EST ÉTEINT COMMENT ? » Ahmed « le voici éteins ! éteins ! » Hasan « C’EST BON C’EST BON ! ÇA MARCHE ÇA MARCHE, CALME-TOI CALME-TOI CALME-TOI » Ahmed « ils m’ont pris chez eux chez eux! tu sais ce que c’est qu’ils m’ont pris chez eux ? » Hasan « C’EST BON C’EST BON C’EST BON » Ahmed « elle m’a attrapé, COMME ÇAAA, m’a attrapé ! m’a attrapé ! m’a attrapé ! » Hasan « les frères je vous ai dit que quelque chose est apparue derrière lui. C’est bon c’est bon c’est bon, reprends tes esprits » Ahmed « COMMENT SUIS-JE ALLÉ ? ALLÉ ? EN BAS, EN BAS, ILS M’ONT PRIS EN BAS » « les frères je vous vois dans le live d’instagra… » « EN BAS EN BAS » « C’EST BON C’EST BON JE VEUX DISCUTER AVEC TOI UNE MINUTE » « EN BAS EN BAS.. » « C’EST BON J’AI COMPRIS BONHOMME C’EST BON J’AI COMPRIS UNE MINUTE TU M’A PERTURBÉ MEC ! » Hasan pète un plomb sur lui. Ahmed « En bas ! » « TRÈS BIEN C’EST BON UNE MINUTE ! » Ahmed « mon père, ma mère, vite » Hasan « allez allez on va les voir on va les voir » Ahmed « mon père, vite ! » Hasan « allez allez » Ahmed « mon père et ma mère ! vite ! Mon père et ma mère ! M’ont pris chez eux ! » « 100 personnes, tous sous forme d’animaux, tous sous forme d’animaux » Hasan hurle à la mort « AHHEGHHHHH » et lui hurle dessus ceci « ARRÊTE DE HURLER POUR L’AMOUR DE DIEUUUUUUU O MEC, TU CRIS TU CRIS TU CRIS AHHHEGHHH O MEC TU CRIIIIS TU CRIIIIIIS C’EST BON AHHGHHH » Il a senti qu’Ahmed était entrain de le rendre fou « on va chez… » Ahmed lui crie aussi en pleurant.

Plus tard dans la soirée, dans live instagram de Hasan, voici ce que Hasan a dit pour démasquer l’imposture: « Je me réfugie en Dieu contre le touché du diable. » Ensuite il a rajouté : « Il est de Sulayman (Salomon); et il est: « Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. Ne soyez pas hautains avec moi et venez à moi en toute soumission. » » (verset 31 – 32 sourate 27). Sulayman sur lui le salut est le seul homme qui fut un jour roi des djinns.

L’épisode en image:

Lisez le témoignage d’Ahmad sur son enlèvement.