Hasan s’est présenté dans la maison d’Almajoussi: « Où étais-tu ? » « éteins la lumière ! » « quoi ? » « éteins la lumière ! » « moi je suis venu à toi » « éteins la lumière ! » « quoi ? » « éteins la lumière ! » « je ne peux pas, comment puis-je éteindre la lumière, question ? (car le feu est absent, il y’aurait l’obscurité totale) … montre-moi ton visage, comme ça je saurai parler avec toi. » « majouuuss » « allez majoussi le maudit. Montre-moi ton visage comme ça je saurai me mettre d’accord, parler avec toi » « majouuuss » son visage apparait. « où-est le feu ? Pourquoi n’est-il pas allumé ? » « l’armistice … l’armistice … est-ce que, tu es d’accord ? » « moi je suis d’accord pour l’armistice, moi je suis venu pour nous mettre d’accord » « excellent choix ! » « mais j’ai des conditions ! » « moi aussi, j’ai des, conditions. » « toi t’as des conditions ? » « oui » « quelles conditions t’as ? » « juste, une goute, de ton sang, et poser, ton, empreinte, dessus, sur une feuille » « vous voyez son visage les frères ? Une goute de mon sang ? » «  et le dépôt, d’une empreinte, dessus » « la feuille ? où je te ramène la feuille, c’est de moi ou de toi ? » « de moi » « je pose une goute de mon sang moi ? » « roi des djinns … alors là, ma croyance, dans le feu, s’achèvera, jusqu’à ce que, je renforce, ces choses, et l’armistiiice » « tu veux arrêter de prier le feu jusqu’à quoi ? » (inaudible) « mon ami !! (impressionné) moi je veux te poser une question avant l’armistice et le sang. Maintenant toi si je ramène quelqu’un avec moi si toi tu veux lui apparaitre tu apparais ? … réponds-moi » Almajoussi reste muet un long instant et dit « l’armistice ! » (genre ne sors pas du sujet) Hasan : « réponds-moi avant l’armistice maintenant moi si je ramène une deuxième personne avec moi est-ce qu’il peut te voir ? … alors ? » Almajoussi ne répond pas.  « réponds à ma question, est-ce que tu peux apparaitre si moi je ramène, la fois passé tu es apparu à moi et à Ahmed, tu peux apparaitre à d’autres ? » « à qui je veux ! » « à qui tu veux ? » « oui. Et je réponds, à ceux qui ont une forte étoile. » « toi tu m’as dit, la goute, moi je ne suis pas d’accord parce que je donne une goute de sang sur une feuille à toi et mon empreinte, ça moi je suis contre. Tu veux que je marche avec toi sur la route de l’armistice, concentre-toi avec moi, tu veux que je marche avec toi sur la route de l’armistice, concentre-toi sur ce que je vais te dire… » Almajoussi l’interrompt : « et comment, on scelle, le travail, de l’accord, sans signature, ou, empreinte ? » « normal, nous dans le monde des humains c’est comme ça. Nous on travaille avec la confiance. Vous vous n’avez pas de confiance ? » « nous, on n’a pas, confiance, en l’humain » « mais ta mère est une humaine. » « je la déteste ! » « tu l’as déteste ! … toi t’es maudit. » « alors, je mets fin, à interdiction du feu. » « ton interdiction du feu prend fin ? » « parce que, tu n’es pas, d’accord, sur l’armistiiice ». Le visage d’Almajoussi devient plus apparent.

« Très bien. » « toi, tu n’acceptes pas, l’armistice, alors, je mets fin, à l’armistice, entre moi, et les humains, et je vais te montrer, ta valeur, toi, et toute ta famille. » « oh ! Par Dieu tu as évolué dans la menace ! Laisse-moi avoir peur ! (Hasan se moque de lui) Toi ? Toi toi toi toi, t’es sûr que t’es un type normal ? excuse-moi un djinn normal, toi impossible que tu sois un type définitivement. » (il dit un truc inaudible) Hasan lui crie dessus « RESTE HUMILIÉ !» (Hasan dit une expression et que Almajoussi ne comprend pas) « et c’est quoi ça ? » « c’est quoi « reste humilié » c’est à dire « reste méprisé » » Almajoussi le fixe sans bouger. « Toi, moi je t’ai dit l’armistice je ne l’accepterai pas à tes conditions, et maintenant j’ai des suiveurs et je les questionne, j’ai mon monde, mon monde spécial, le YouTube » « et est-ce que tu penses, que tu vas, t’en sortir ? » « Les frères que chacun me donne son avis dans les commentaires, d’accord ? Moi je vais m’en sortir tu sais pourquoi ? Parce que notre Seigneur est avec moi, tu sais ce que c’est que notre Seigneur avec moi ? » « Il va être avec toi un jour. » «  Moi j’ai mon Seigneur mon ami, que Dieu t’agrée, jusqu’à… non que Dieu ne t’agrée point, que Dieu se fâche sur toi, moi j’ai le Seigneur du monde, le Seigneur des hommes, celui qui t’a crée et m’a crée. Il est de Salomon et Il est au nom de Dieu Le Tout Miséricordieux Le Très Miséricordieux. Ne me prenez pas de haut, et venez à moi en paix. » « NOOOON ! SALOMON ! NE LE MENTIONNE PAS ! ÉCOUUUUTE ! » « le prophète Salomon.. (il prie) le prophète Salomon » Hasan se fait surprendre par quelque chose à droite (il prie) « ok qui est avec toi ? Qui est avec toi ? O le maudit ? » Almajoussi ne répond pas et plonge sa tête ensuite dans le sable. « Qui est avec toi ? Qu’est-ce qu’il a lui ? Qu’est-ce que t’as ? au nom de Dieu Le Tout Miséricordieux Le Très Miséricordieux. Dis: « Je cherche protection auprès du Seigneur de l’aube naissante, contre le mal des êtres qu’Il a créés (NOOON !), contre le mal de l’obscurité quand elle s’approfondit (NOOON !), contre le mal de celles qui soufflent [les sorcières] sur les nœuds (ESPÈCE DE MAUDIT),  et contre le mal de l’envieux quand il envie. (NOOON !) au nom de Dieu Le Tout Miséricordieux Le Très Miséricordieux. Tu acceptes mes conditions ou pas ? » « c’est quoi ? » « il faut que tu fasses le serment de Salomon. Allez. Si tu veux que l’armistice fonctionne, tu dois accepter mes conditions toi. Pour que le feu te revienne et s’allume, tu dois accepter mes conditions ». Almajoussi relève la tête le visage caché « pourquoi caches-tu ton visages o le maudit ? (Il le dit en arabe littéraire) Les frères j’évolue je parle l’arabe littéraire comme eux ». Almajoussi montre son visage « tu veux une goute de mon sang n’est-ce pas ? » « C’EST QUOI TES CONDITIONS ? » « il faut que tu me fasses 3 serments. (Non !) comme ça toi si tu les romps tu vas bruler. (Non !) je veux que tu fasses 3 serments. La dernière fois tu m’as séquestré vrai ? Moi aujourd’hui je suis venu pour humilier ta force ». Almajoussi fait un mouvement vers le haut « c’est quoi il veut m’attaquer ? VAS-Y LÈVE-TOI ET ATTAQUE MOI LÈVE-TOI, SOIT UN HOMME, ON FAIT UN TÊTE À TÊTE… (Almajoussi le fixe) viens, laisse-toi aller » « toi tu ne connais pas, MA FOOORCE ! » « ta force ? » « MOI JE SUIS PRÊTS, À TE TRANSFORMER EN MORCEAUX, DE MÊMES TAILLES » « « tu me transformes en morceaux ? Montre-moi ta puissance dans le monde des djinns. Moi je veux voir ta force dans le monde des djinns pas ici. Une minute les frères, je ne sais pas ce qu’elles ont depuis hier (il parle des lampes) montre-moi ta force dans le monde des djinns. ALLEZ ESPÈCE DE MAUDIT… (Almajoussi ne dit rien) ok tu veux faire les serments avec moi ou pas ? Moi je ne vais pas te donner ce ce que tu veux que lorsque je questionne mes amis, mes frères et mes bienaimés. Les frères, tous, (Hasan est déconcentré par quelque chose autour de lui) dans les commentaires, écrivez (il se retourne) (il prie) qu’est-ce que tu en dis le maudit ? Qu’est-ce que tu veux ? Veux-tu accepter les conditions ? » « je jure, que je ne, trahis pas l’égo et la promesse ». « Ça c’est pas un serment, moi je ne veux pas de ton serment, je veux que tu fasses mon serment, que moi je suis venu te donner. » « ET C’EST QUOI ? » « je veux que tu répètes après moi, il est de Salomon, au nom de Dieu Le Tout Miséricordieux Le Très Miséricordieux » « NOOON ! » « je veux que tu dises au nom de Dieu Le Tout Miséricordieux Le Très Miséricordieux (non !) je veux que tu dises il est de Salomon, et au nom de Dieu Le Tout Miséricordieux Le Très Miséricordieux, ne me prenez pas de haut, au nom de Dieu Le Tout Miséricordieux Le Très Miséricordieux, et venez à moi en paix, au nom de Dieu Le Tout Miséricordieux Le Très Miséricordieux » « et si je t’immobilisais » « quoi ? » « et je te rendais atteint par un djinn ? » « MOI ? Comment vas-tu m’immobiliser ? Qu’est-ce qu’il est entrain de faire ? (Almajoussi se remue dans tous les sens) qu’est-ce que t’es entrain de faire ? Tu ne vas pas réussir à m’immobiliser. » Hasan est attaqué, la caméra tombe par terre (il prie) on entend des pas de course vers la caméra. « ET MAINTENANT QUOI ? EST-CE QUE TU AS RÉUSSI ? ALLEZ POSE TON EMPREINTE ! ALLEZ ! » Hasan récite avec difficulté. « DONNE-MOI SA MAIN, (non) FAIS COULER LE SANG, (il prie) !?! » « au nom de Dieu Le Tout Miséricordieux Le Très Miséricordieux (non !) il est de Salomon et Il est au nom de Dieu Le Tout Miséricordieux Le Très Miséricordieux. (NOOON !) Ne me prenez pas de haut, et venez à moi en paix. (NOOON !) AU NOM DE DIEU » (il prie) « IMMOBILISE SON SANG » « TU NE VAS PAS RÉUSSIR AU NOM DE DIEU LE TOUT MISÉRICORDIEUX LE TRÈS MISÉRICORDIEUX » « IMMOBILISE SON SANG, FAIS COULER SON SANG ! » « AU NOM DE DIEU LE TOUT MISÉRICORDIEUX LE TRÈS MISÉRICORDIEUX » (répété 3 fois) Hasan reprend sa caméra essoufflé. « les frères je vais revenir, les frères, je vous vois en live sur instagram, parce que moi je n’en peux plus. salam aleykom.»

Une autre apparence d’Almajoussi