Djinn sous l’apparence d’un serpent

Ils sont retournés dans un lieu où un feu a jailli sous les pieds d’Alhadji. Le père pense que le lieux contient un secret donc il voulait comprendre. « si je ne cherche pas à comprendre alors les aventures devraient m’être interdites ». Avant de rentrer, il a mis du sel tout autour, un sel sur lequel il a invoqué dessus avant de l’utiliser, comme on fait pour l’eau bénite. Le but étant de bloquer les djinns à l’intérieur afin de rééquilibrer la balance de pouvoir. Une fois à l’intérieur: « Ils me disent Enad « qu’est-ce qui t’as pris de revenir dans le lieu où tu t’es fait bruler dedans ? ». Il me dit « tu t’es fait brulé, brulé sous-terre, pourquoi reviens-tu ? ». Je vous demande au nom de Dieu Tout Puissant (3 fois) que Dieu m’en soit témoin, je suis venu chercher ni or ni !?!, Il y a un secret profond ». Il se retourne comme vers quelqu’un « il y a un secret profond ! » et fait signe qu’il veut comprendre « je veux comprendre ce grand secret » il plante sa canne pour marquer sa détermination « et je pars sain et sauf et vous aussi » « oui j’ai posé le sel, je vous ai étranglé avec du sel, j’ai clôturé le lieu entier avec du sel. Si vous me donnez un secret, on vous promet en Dieu et Mohamed est son prophète, que quand on montera on prendra le sel sur lequel est récité le livre de Dieu ». Il écoute un moment « oppressez ! oppressez ! vous êtes libre, vous êtes libre.. » il écoute et dit « moi je veux une parole, je ne veux rien d’autre, et Dieu m’en est témoin, que Dieu m’en est témoin que mon échange avec vous est sincère, sincère avec vous dans la promesse et les paroles. Moi je veux que vous me donniez un secret dans la tombe du roi. Il y a de l’argent ? « il y a de l’argent » moi je vous promet en Dieu et Mohamed est son prophète que je ne cherche pas après l’argent. Je veux comprendre » (coupure) « vous m’assurez, vous me donnez votre parole et nous, on vous a donné la notre, on vous a donné la promesse et nous l’avons tenu, et notre groupe (les djinns) qui nous a guidé d’un lieu à un autre sur la tombe du roi et on a pris une pierre et on a rendu une pierre et nous avons rien pris. Et maintenant LE SECRET ! moi je ne vais pas me détendre… » son fils est pris de panique à cause de quelque chose derrière lui. « Ce que je veux moi ? je veux que vous me racontiez le secret que referme la tombe du roi. » « j’ai gagné le droit d’être indiscret, et c’est à dire que ce lieu n’est plus !?! ». Il écoute « assurez moi et moi je vous promet en Dieu que j’enlèverai le sel, n’est-ce pas Enad ? » Il se tourne vers son fils et annonce à voix haute les termes de l’accord qu’il souhaite. « Quand vous m’avez brulé, je ne vous ai pas oppressé à vrai dire, si j’avais renforcé le lieu avant de descendre ici, vous ne m’aurez pas brulé en faisant jaillir le feu de sous terre« . Il écoute « donnez-moi ! » Ils lui demandent de jurer par Dieu « je le jure par Dieu » Il écoute ensuite « Enad, ils me disent littéralement ne le fouillez pas, Pourquoi ? parce qu’une jaillira de la tombe. » (coupure) Il se retourne et s’adresse à eux « je peux lui parler ? est-ce que je peux lui parler ? je peux… o Seigneur o Seigneur, Enad fais attention, il va apparaitre en haut à côté de nous ? à gauche à droite ? Dieu sait mieux, il va apparaitre dans quelques secondes. Que Dieu te protège. O Seigneur ! ». Enad: « ils t’ont dit à quoi il ressemble ? » Enad voit le serpent et crie: « ALHADJI FAIT ATTENTION !! » Il prie en zoomant, il voit comme une fumée et dit « ALHADJI Y A QUELQUE CHOSE D’ANORMALE !ALHADJI C’EST QUOI ÇA ? » Alhadj: « Patience » (coupure) « Voilà maintenant ils nous ont assuré, ils nous ont fait apparaitre quelque chose, on va parler avec cette chose qui vient d’apparaitre pour qu’ils nous indiquent ce que contient la tombe du roi ». Les deux prient et le père se rapproche. Enad prit de panique le voyant se rapprocher « FAIT ATTENTION MON AMI MON PÈRE ! » Alhadji: « Enad sur ma droite ! Enad sur ma droite ! » Il s’adresse ensuite au serpent « je te questionne en nom de Dieu (répété 3 fois)… » Il est interrompu par son fils « père fait attention tu nous fais mourrir de nuit, on pourra plus partir ! » Le père: « laisse-les nous tuer, nous aussi on va les tuer » en pointant du doigt la sortie. « Je te questionne en Dieu (deux fois) pas de mal de toi ni de moi. Maintenant je veux une parole, ensuite je me retourne et je m’en irai. La tombe du roi qu’est-ce qu’elle renferme ? » (coupure) « mon fils tient la caméra, je sacrifie ni moi ni mon fils ici chez vous ». Il écoute « Enad, il me dit… » Enad s’avance. Le père s’interpose « promet en D.. RECULE EN ARRIÈRE, QU’EST-CE QUI T’ARRIVE MEC… » Enad: « je veux filmer » Le père: « … LAISSE NOUS DANS NOTRE ÉTAT O BONHOMME ! LAISSE NOUS avec ta quiétude.. » Enad « c’est bon père je suis désolé je suis désolé » « .. eh ! c’est par une farce, il s’agit d’une question de mort mort mec de mort ! .. Enad promets moi en Dieu » Enad: « je te promet en Dieu mais quoi ? ». Le père: « promets ce lieu ». Enad: « c’est sûr ». Le père « promets ce lieu c’est pas « c’est sûr » ! ». Enad: « comment dois-je promettre o père ? ». Le père: « dis je les promet et je te promet o père ». Enad « par Dieu je promet en Dieu et je te promet ». Le père: « que le lieu sur lequel ils vont nous révéler, le secret de la tombe du roi doit rester entre nous ». Enad: « c’est sûr ». Le père se retourne vers le serpent: « voici notre promesse.. et j’enlèverai le sel. Et quand on partira on enlève le sel o Enad ». Enad: « ça marche ! ». Le père: « dites-moi le secret.. une épée, d’or.. Une épée d’or ? par Dieu je ne la prendrai pas, par la promesse en Dieu je ne la prendrai pas. Je vous ai promis, je ne vais pas me répéter constamment » « Enad ils disent il y a une épée enfouie dans la tombe du roi sous-terre. Elle n’est pas visible, elle est au fond de la base, en dessous. Ils ne nous l’ont pas montré parce que notre première demande était de nous montrer le chemin seulement. Maintenant ils te disent il y a une épée, faite d’or, cachée à la base de la tombe. Vous ne le trouverez pas, c’est tout ! ils vont voir si nous sommes sincères ou pas ». Le père se retourne vers le serpent et dit « si vous n’êtes pas sincère, je vous promets en Dieu et Mohamed est son prophète que je reviendrai détruire ce lieu et je m’en irai. » Il écoute « Enad fais attention Enad ! ». Enad: « mon père je ne bouge pas ». Il écoute « une promesse, que je vais vérifier, que si votre parole est vraie, qu’il y a une épée d’or sous-terre, sous la tombe du roi à la base, elle est complètement à l’intérieur ? « elle est complètement à l’intérieur » l’épée d’or. » Enad: « Père c’est quoi cet oeuf (ou blanc) sous le serpent? » Le père l’interrompe car il les écoute (coupure) Ensuite il dit que le serpent ressemble à une djinniya (un djinn de sexe féminin). Enad « on est d’accord mais c’est quoi cet oeuf en dessous ? il y a un oeuf » Le père « Dieu sait mieux » il se rapproche. Enad panique « RECULE MEC! ». Le père recule et redit les choses à son fils et à haute voix pour s’assurer qu’ils ont bien compris la responsabilité de chacun. « et vous savez qu’on me nomme est l’oppresseur des djinns. Et nous avons conclus des accords plusieurs fois, vous avez tenu votre promesse à notre égard et nous également. Que la paix soit sur vous ». Ils se retournent et partent. Alors que le serpent était impassible devant eux tout au long de l’échange, le voici qu’il s’est volatilisé en quelques secondes ! Ps: Cette djinniya doit sûrement être la gardienne de l’épée, ce que les arabes appellent communément arrassad c’est à dire gardien.