Lisez d’abord l’article de l’exploration vécue du côté de Hasan en image.

Source de l’article suivant: Live d’Instagram sur le compte de Hasan Barbar du 25/01/2021, c’est à dire le soir même de l’événement.

Ahmad: « Ils m’ont emmené à la vitesse du froid. Ils m’ont pris en haut tu vois la montagne en face de nous ? Il y a des passages sous-terrains a l’intérieur et il contient des gens des diables j’ai vu des chooooses o mon oncle ils m’ont emmené sous-terre. J’ai vu des moutons des vaches des ânes qui portaient des bougies allumées de feu qui jouaient du tam-tam. » Hasan: « non mec » Ahmed: « par Dieu Tout Puissant c’est ce que j’ai vu mon oncle. (mon oncle est une expression chez eux) Les choses me sont apparus comme ça je me suis retenu. J’ai fermé les yeux et je me suis mis à réciter le Coran réciter le Coran. Ensuite je reculais en arrière je reculais en arrière et eux ils m’agrippaient par les jambes ! » Hasan: « j’ai une question ? As-tu vu l’aventure ? » Ahmad: « par Dieu je ne l’ai pas encore vu. » Hasan: « tu sais ce qu’il y’avait. Moi je pensais au départ qu’un djinn t’a possédé. » Ahmad: « mon oncle, laisse-moi te raconter la suite. J’ai continué a glisser en arrière jusqu’à sortir. Quand j’étais dehors des chiens m’ont attaqué. » Ahmad lui indique un lieu. Hasan: « eux ils t’ont trainé vers la montagne en bas ou en haut, ou où est-ce qu’ils t’ont trainé ? » Ahmad: « vers la montagne vers la montagne (coupure) il y a un lieu comme ça où ils vivent qui est à eux. Ce que j’ai vu mon oncle aucune personne ne pourra me croire ! » Hasan: « oublie oublie les gens, essaye de les convaincre continue. » Ahmad: « Le cerveau humain ne peut te jouer un tel scénario. Il m’ont trainé a l’intérieur de la montagne, sans entrer par une porte. J’ai vu une vache debout sur ses deux jambes ! Elle me fixait ! » Hasan: « c’est quoi l’histoire de ton père et ta mère tu me disais mon père ma mère » Ahmad: « ils m’ont dit qu’ils allaient m’ouvrir (le corps). j’ai perdu la tête j’ai commencé à penser à mes proches parce qu’il ne savaient pas que j’étais en bas. Je voulais les voir pour leur dire la situation mon oncle ce qu’il m’est arrivé l’esprit humain ne peut pas le produire. » Hasan: « moi je l’ai vu d’une manière normale y’avait rien de … (comme lui il voulait dire).. tu sais ce que j’ai décrété ? » Ahmad: « quoi ? » Hasan: « J’ai décrété d’arrêter les aventures. » Hasan: « tu veux voir ce qui s’est passé dans mon aventure ? Je te déconseille de la voir ! » Ahmed: « T’es au-dessus de ma tête. » (il le remercie en gros de se soucier de lui) Hasan: « comment es-tu arrivé à la moitié de la montagne ? comment t’es arrivé là où je t’ai trouvé ? » Ahmed: « j’ai couru couru couru. Quand tu m’as dit de lire le verset du Trône je pensais que c’était pour te calmer, je ne pensais pas que des choses se sont déroulés avec toi. » Hasan: « par Dieu Tout Puissant mon oncle après l’aventure d’aujourd’hui c’est pas une histoire de courage sincèrement si c’était quelqu’un d’autre je pense qu’il serait mort. » Ahmed: « o mon oncle, ce qui nous est arrivé aujourd’huiiii que Dieu nous en protège mec ! » Hasan: « Dieu merci que tout aille bien pour toi t’es rentré bien chez ta famille et moi aussi. » Hasan lui dit qu’il veut revenir pour faire une chose sans préciser et il ne veut pas filmer car il arrête de toutes façons. Ahmed: « mon oncle par Dieu ils ne sont pas normaux. Où était-elle cachée quand elle m’a rattrapé ? » Hasan: « mec moi j’ai vu sur mes snaps j’ai vu quelque chose partir avec toi. J’ai revu mes snaps une autre fois. Je t’ai cherché ensuite je t’ai pas trouvé. » Ahmad: « la vitesse d’une démone (il prie). » Hasan: « et aussi j’avais froid et quand tu t’es volatilisé le froid s’est accentué parce que j’avais peur de quelque chose. » Ahmad: « Tu m’as dit que dans la voiture tu as vu (kahss?) à côté de toi c’était un (il site un animal) ? » Hasan: « par Dieu je ne sais pas un mouton un âne un (jahch?) ou (tess?). » Ahmad: « moi je l’ai vu mon oncle ils étaient tous vêtus en noir (comme la créature mythologique d’ailleurs, regardez bien) que du noir de la tête au pied. La démone a montré son visage, c’était une gazelle ou je ne sais pas ce que c’était. » Hasan: « est-ce qu’il t’ont dit quelque chose ? » Ahmad: « ils se sont mis à raconter des choses étranges. Ils parlaient ensuite ils criaient ensuite ils meuglaient (comme des vaches) ensuite ils brayaient (le cris de l’âne). C’est comme ça qu’ils faisaient. » Hasan: « noooon bonhomme ! » Ahmad: « quand je récitais le coran il se sont mis à meugler meugler ils criaient et racontaient des choses, je ne sais pas ce qu’ils disaient et moi j’avais les yeux fermés parce que si je les avais ouverts je serais mort chez eux. Ce monde chez eux à l’intérieur de la montagne, comment ils m’ont fait entrer je ne comprends pas ! » Hasan: « si je t’emmène là-bas tu pourras m’indiquer le lieu où tu es passé ? » Ahmad: « y’avait une pierre, je suis rentré dedans.. » Hasan: « moi demain je veux y aller. Je veux continuer sur la route et monter la montagne.. » Ahmad: « comment je dois te montrer mon oncle ? moi je me rappelle de la pierre, à quoi elle ressemblait parce qu’il y avait une vitesse inimaginable à laquelle j’étais entrainé. Quand j’ai posé mon dos dessus je l’ai traversé. » Hasan: « comment étais-tu passé ? » Ahmad: « j’ai posé mon dos dessus et je suis passé c’était une pierre, une pierre. » Hasan: « t’as passé une pierre et t’es sorti d’une pierre ? » Ahmad: « non y’avait pas de porte y’avait pas de porte. Moi je suis passé comme eux c’est à dire ils m’ont attrapé, ils m’ont fait passer à l’intérieur de la pierre. » Hasan: « tu sais comment mes nerfs sont perdus ? mes nerfs mes nerfs sont tombés ! » Ahmad: « par Dieu mon oncle moi je ne sais pas quoi te répondre, je ne sais pas ce qui m’arrive ! » Hasan: « demain demain je vais y aller et il se passera ce qu’il se passera (Ahmed le déconseille) parce que moi j’ai décrété la fin de mes aventures. » Ahmad si seulement t’as vu comment ils étaient, comment ils meuglaient et chantaient o mamaaaan !! comment !! o maman ça ne rentre pas dans la tête de l’homme j’ai vu le djinn sous sa véritable forme (il croit que c’est ça la véritable forme parce que c’est la première fois qu’il croise ce genre de chose mythologique et sous la forme de monstre) debout devant moi plus d’un portaient tous des bougies l’endroit était rouge rouge et tous des vaches et des ânes qui brayaient o mamaaaaan !! A chaque fois que je me remémore la situation, je crains pour ma raison je crains de la perdre. » Hasan demande le lieu exacte, Ahmad lui parle d’une grosse pierre au milieu de la montagne. Hasan: « est-ce que t’a vu le chiigue (grillage?) ? » Ahmad: « oui » Hasan: « comment l’as-tu dépassé ? » Ahmad: « je te dis j’ai traversé une pierre et toi tu me dis est-ce que tu as dépassé un grillage ?! je te dis ils m’ont trainé comme une ombre ! » Hasan: « je dépasse le grillage et je monte la montagne en haut. » Ahmad lui indique sa forme que ça ressemble à quelque chose (moussalef ?) Hasan: « j’ai compris Dieu merci pour ta sureté mec moi le djinn était assis à côté de moi tu sais ce que c’est à côté de moi ? à chaque fois que je voulais allumer le coran il me disait « NON! » je me suis étonné, je me suis dit pas possible que ça soit Ahmad ça. » Il lui raconte d’autres détails que le djinn faisait. Ahmed: « tu sais ils m’ont kidnappé pour venir te voir avec mon apparence, pour toi. » Hasan: « vraiment ton apparence et quand il est venu il n’avait pas de bague et il avait un collier et toi t’avais pas de collier ! » Ahmad: « le collier je le portais le jour quand on est parti toi et moi. Tu sais que je ne pars pas aux aventures avec mon collier. » Ahmad revient sur l’épisode des chiens et de sa fuite loin d’eux quand il est sorti des méandres souterraines, il courait et leur jetait des pierres. Hasan: « des chiens sur une partie du corps ou quoi ? » Ahmad: « des chiens ordinaires, tu connais cette région de nuit il y a que des chiens. Dieu m’aime c’était Sa volonté parce que quand j’ai fini avec les djinns j’aurai pu ne pas en finir avec les chiens mais je me suis sorti. » Il redécrit ce qu’il voyait des djinns. « Je n’arrive pas a dormir dès que je repense à eux j’ai peur de perdre la raison, je préfère mourir que de repenser à ce que j’ai vu à l’intérieur (une marque de souffrance psychologique extrême qui confirme le traumatisme observé à la sortie). Et moi je défis les cheikhs (exorciste/imam/savant) pas les aventuriers les cheikhs de ce qui nous est arrivé leur arrive parce que les aventuriers pour moi maintenant c’est une farce je te jure. Je ne plaisante pas moi, je raconte. Nous on a défié les limites de la raison, on les a vu face à face avec des prises de forme, la mienne, il faisait du tam-tam sur une peau j’ai pas compris ce que c’était. Il y avait quelque chose comme … je demande pardon à Dieu, au nom de Dieu … » (il ne veut pas décrire en mal ce qu’il a vu). Il décrit quelque chose que je n’ai pas comprise sur le tamtam. Il a dit que ça faisait très peur. Hasan lui a dit ensuite d’aller dormir, de se reposer, Ahmad lui a rétorqué que c’était impossible du coup Hasan lui a conseillé d’allumer le Coran pour se rassurer. Ahmed remercie fortement les gens qui ont prié il pense que ça dû beaucoup jouer.