Le vieux des énigmes leur a dit de former le cercle et de suivre un feu et de vérifier si une fumée apparaissait de la terre car cela était le signe que les choses se passaient biens. Il leur a dit également de ne pas prendre la carte, que le jeu allait leur suffire, il n’avait pas expliqué pourquoi. Ibrahim a vu des yeux rouges dès le départ. Amou Bouhyari lui a expliqué de ne pas s’approcher des arbres, de poser le jeu et de commencer sinon quoi ils se feraient agresser. En formant le cercle, Ibrahim a dit la formule secrète « elle s’est parachevé et la perfection appartient à Dieu » ensuite Amou Bouhyari a posé le sel par dessus le jeu pour que les djinns ne la volent pas. Ibrahim a fait le parallèle entre le jeu de Mario et le fait qu’ils aient eux 5 tentatives pour réussir et ceci était un commentaire d’un de ses abonnés. Par moment, ils se sont rendus compte que plusieurs yeux rouges les suivaient car deux sont apparus en même temps. Au départ, les consignes du vieux des énigmes n’étaient pas clairs, ils ne savaient pas si la fumée était avant ou après le feu et comment il allait être ce feu. Ils se sont interrogés plusieurs fois sur la fumée pendant qu’ils marchaient. Ibrahim a demandé si c’était possible qu’ils aient raté la fumée, ce à quoi Amou Bouhyari a répondu par l’affirmatif. En marchant, ils ont suivi les yeux rouges ensuite il y avait eu un petit feu clignotant. Et en arrivant sur place, ils ont vu une petite ouverture. Avec le burin, Amou Bouhyari a creusé, en faisant attention à ne pas taper fort jusqu’à ce qu’une fumée leur ait apparu, signe qu’ils cherchaient et qui a gêné un peu Amou Bouhyari ensuite. Ils ont réussi à toucher à leur but.

L’épisode:

Les articles liés à cette exploration: comment ils ont trouvé le jeu, première pétale, deuxième pétale, troisième pétale partie 1 partie 2 partie 3