O Majoussi (mage) o maudit tu es ici ? Le lieu est calme les frères, o maudit ? .. Très calme, t’es ici le maudit ? Y a personne les frères. Très bien les frères première chose que je vais vous montrer c’est les toilettes, les toilettes son histoire est énorme les frères. (Il prie) ils sont où les toilettes ? Ici ? vous savez les frères je ne me souviens plus exactement du chemin des toilettes. (Il prie) ah ! Les voilà … non c’est pas ça. O majoussi o toi le maudit ! Les frères où sont passés les toilettes ? Eh ! Les voilà, regardez regardez ! Les frères regardez comment et où j’étais, et le fait que je sois sorti vivant. Il m’a coincé à l’intérieur des toilettes les frères, coincé à l’intérieur des toilettes. Regardez regardez ! (Le lieu est complètement carbonisé)

les toilettes carbonisées

Vous voyez ce noir dont j’étais supposé y mourrir les frères. Vous imaginez à quel point ? C’est à dire que moi dans un lieu comme ça je serais mort. Vous voyez à quel point les frères ? (On le pousse, on remarque que la porte d’entrée est complètement partie en fumée) y a quelqu’un ? les frères y a quelque chose qui m’a poussé ! y a quelque chose, qui m’a, poussé ! Vous imaginez un peu le danger dans lequel j’étais ? Mais y a quelque chose qui m’a poussé moi j’ai glissé ! Regardez regardez regardez ! Regardez le danger dans lequel j’étais et comment ça a tourné tout carbonisé ! Y a un bruit de mouvement dehors ! Y a quelqu’un ici ? Les frères vous imaginez que j’étais dans ce lieu-ci ? normalement je serais mort. Regardez regardez regardez, regardez qu’est-ce qui s’est passé dans le lieu ? Ce Majoussi là est un porc.  Écoutez écoutez écoutez ! Y a quelqu’un ici ? (Bruit) y a un bruit ! Y a quelqu’un ? (Bruit de carrelage qui tombe dans les toilettes carbonisées, ensuite il allait y aller quelqu’un a cogné sur le plafond derrière lui) y a un bruit quelque chose qui cogne ici. (Ça continue). C’est quoi ça ? Comme des toilettes. (il trouve d’autre toilettes) Ah ! Quelque chose m’a poussé ! (les toilettes semblent être le lieu privilégier pour les agressions surnaturelles) Je vous dis les frères y a trop une chose qui m’a poussé ! (Bruit) y a quelqu’un ? Y a quelqu’un ici ? (Il revient vers les toilettes carbonisées) tout ça les frères c’est une histoire. MASSOUUUUN ! Où es tu o toi le maudit ? JE SUIS VENU, AVEC MON ÂME, D’ÉTOILE ! T’es venu avec ton âme d’étoile ? TU NE, ME VOIS PAS ! TU NE ME VOIS PAS ! Je ne vais pas te voir ? NOOOON ! JE SUIS VENU, AVEC MON ÂME, D’ÉTOILE ! Tu sais toi ce que je vais te faire ? Je vais te faire regretter le jour où tu m’as laissé te connaitre. T’imagine ? Toi et ceux qui sont avec toi. Avec une vois faible Almajoussi répond: tu vas certes être tuer ! (son imposture semble le rattraper de temps à autre, quand il perçoit la force en face) Moi je vais mourir ? TU T’ES DÉJÀ ÉCHAPPÉ ! Je me suis échappé. Moi Dieu est tout le temps avec moi, notre Dieu, notre Dieu qui a crée le monde, les mers, les arbres, et tu crois que je vais avoir peur de quelqu’un de ton espèce ? Et il a crée les djinns et le diable et Il a crée toutes choses qui se trouvent sur la terre ronde, et tu crois que je vais craindre quelqu’un de ton genre ? Moi je vais te nuire avec le sel, maintenant je connais ton point faible. LA FOIS, PASSÉ, TU T’ES, ÉCHAPPÉ ! Moi la fois passée je me suis échappé ? MAIS, LA FOIS, PROCHAINE, TU VAS EN MOURIR. Très bien, je dois mourir, mais laisse moi te poser une question. Ceux que t’as envoyé à moi, comment se sont-ils métamorphosés en homme et sont venus à moi ? Répond-moi à cette question. Ah ! qu’est ce qu’il y a ? Qu’est-ce qui m’arrive ? (Il se fait surprendre par quelque chose autour de lui) comment se sont-ils métamorphosés et sont venus me voir ? … c’est à dire que tu ne peux pas répondre ? PAR UN PACTE ! Après dis moi où est-ce que tu as appris la langue arabe littéraire ? Dans l’école moi je n’ai pas pu l’apprendre, comment toi t’as pu l’apprendre ? Moi dans l’école j’ai pas pu l’apprendre. TU VAS CERTES MOURIR ! Moi je vais mourir ? Que Dieu prédestine que ma vie soit plus longue que la tienne o bonhomme, avec la volonté de Dieu. HASAN, IL Y A UNE SORCELLERIE, SUR TOI. (Hasan éclate de rire) il y a une sorcellerie me visant les frères ! TU VAS, ÊTRE TUER, AVEC ! Une sorcellerie me visant ? Comme quand tu m’as menti et que tu m’as dit qu’Ahmed était ensorcelé, vrai ? … (il se tait, son imposture se dévoile une nouvelle fois) très bien écoute ! (Hasan est interrompu) EN EFFET JE T’AI APPORTÉ DE LA SORCELLERIE ICI ! (Hasan rit) la mer !?!, désaltère toi et bois son eau ! D’accord ? JE VAIS TE MONTRER. Désaltère toi et bois son eau ! JE VAIS TE MONTRER ! Par Dieu Tout Puissant je vais venir dans le lieu où tu résides tous les jours et je te torturerai d’une façon que tu n’as jamais vu. (Coupure) ALORS, JE TE TUERAI ! Tu me tueras ? Très bien. LE SANCTUAIRE, SI, TU T’EN APPROCHES, DE LUI, ALORS, TU VAS CERTES MOURIR. Très bien. ET ÇA, CE N’EST PAS, SON APPARENCE, ORIGINELLE. le sanctuaire dans lequel tu es, celui que je vais y aller c’est pas son apparence originelle ? EN EFFET, LES DJINNS, ET LES SORCIERS, BRULENT, SON APPARENCE ORIGINELLE. Très bien, les trois qui ont parlé avec moi, que sont-ils ? MES SUIVEURS. Tes suiveur quoi ? MES SUIVEURS. Très bien comment se sont-ils métamorphosés avec la forme d’un être humain ? CETTE, !?! (moulo ?), AU DESSUS, ILS PEUVENT, PRENDRE L’APPARENCE, DE N’IMPORTE QUELLE CHOSE. Oulala (coupure) mais moi, je suis sorti, et Ahmed Lahniti, est venu et m’a aidé. D’accord ? … (silence, un silence tellement révélateur, Almajoussi n’a, une fois encore, plus rien à dire car cet événement est tout simplement un échec cuisant et qui démontre ses limites face à la puissance Divine) … mais la prochaine fois je vais être tout seul. S’IL N’Y AVAIT PAS, AVEC VOUS DE LA SORCELLERIE, QU’IL A ENCLENCHÉ, JE L’AURAI TUÉ AVEC TOI. Quel sorcellerie ? LE SEL ! Le sel tu appelles ça de la magie ?! Toi chez toi le sel … (Hasan est interrompu) DANS NOTRE MONDE, C’EST NOTRE MAGIE. (Almajoussi explique que cette chose est la magie qu’on peut appliquer contre le monde des djinns pour les atteindre, car eux ils ont leur grigri pour nous atteindre mais nous aussi on peut leur nuire avec ces choses là) Le sel dans ton monde c’est sor… (coupure) t’es un djinn si je comprend bien ? Ou un sorcier ? Toi tu m’as frappé, pourquoi o bonhomme ? (il ne répond pas) Très bien apparait à ta façon, apparait comme tu es. MOI, JE NE SUIS PAS PRÉSENT ! SEULEMENT, MON ÂME ! (X’D il est bien ce mensonge !) Très bien toi comment tu as su que je suis venu dans ce lieu-ci ? CE LIEU NOUS APPARTIENT. À vous ? Ce lieu vous appartient ? Dieu est mon garant et me suffit contre vous mec. TU VAS TOMBER, DANS UN PIÈGE, ESPÈCE DE MAUDIT ! Par Dieu c’est toi le maudit ! Toi t’es maudit, un maudit de fait, et un animal, écoute ! Si toi t’es … (almajoussi se marre, il vient de le provoquer et Hasan l’a suivi, c’est peut-être ça aussi que de tomber dans son piège, il a réussi à le faire mettre hors de ses gonds) tu vas voir ce que je vais te faire ! Moi si j’avais du sel tout de suite, je te laisserai entrain de me supplier o bonhomme ! Ça te va comme ça ? Tu vas voir ce que je vais te faire ! O le mage (majoussi) o le maudit o le porc ! O pervers ! (XD Hasan me fait trop rire, tacle à la gorge ici !) Et tu me dis qu’une magie me vise, fabriquée contre moi ? NE MENS PAS, QUE DE LA SORCELLERIE, TU AS ! Moi je fais de la sorcellerie ? quoi ! il me dit ne ment pas ?! LA SORCELLERIE, QUE, TU AS.  Ahhh ! Il me dis les frères, que le sel, est de la sorcellerie. C’est à dire que pour lui c’est de la magie. C’est pour ça il me dit ne ment pas ! « Que le sel est une sorcellerie avec toi ! » Maintenant je t’ai compriiiiis ! Attend voir ce que je vais te faire ! Soit tu.. écoute ! Soit tu… deviens musulman… et je ne t’attaquerai pas avec le sel, et je ne te ferai rien. MOI JE N’Y SERAI PAS PRÉSENT ! Toi tu ne seras pas présent, moi je vais faire en sorte que tu sois présent. Tu sais j’ai du sel avec moi. MOI JE N’AI PAS PEUR ! A ouai, alors moi je vais te faire peur .. NOOON .. et tu vas voir.  NOOOON ! Excuse toi, dis moi (coupure) APPROCHE-TOI, ET ÇA SERA, LA DERNIÈRE FOIS, DANS TA VIE. Très bien. Moi tu vas voir ce que je vais te faire et je vais venir dans le sanctuaire pour tes suiveurs. Ecoute, si tu t’excuses 3 fois maintenant, tu ne verras plus mon visage. JE VEUX QUE TU T’EN APPROCHES ! Où ça que je vienne ? Moi je veux m’approcher mais où ? DANS LE SANCTUAIRE. Okay je vais venir, avec la volonté de Dieu je vais venir. Tu vas voir ce que je vais te faire, o Erazil ! Moi je me souviens de ton nom jusqu’à présent. ÇA CE N’EST PAS MON NOM ! C’est le nom de qui ça ? Le nom de ta mère ? (XD il l’a encore taclé !) Ou le nom de ton père ? EZAFIL, PARS ! ( il parle avec un djinn). C’est le nom de qui ? DES DIVINITÉS. Des divinités okayyyy ! Vous avez des divinités vous aussi ! On fait marche arrière vers l’époque de l’ignorance maintenant ! Nul divinité sauf Dieu (Almajoussi le coupe) NOUS SOMMES FORTS ! Vous êtes forts ? Au nom de Dieu le Tout Miséricordieux le très Miséricordieux. NOOOON ! Dis: « Je cherche protection auprès du Seigneur de l’aube naissante. NOOON ! contre le mal des êtres qu’Il a créés. NOOON ! contre le mal de l’obscurité quand elle s’approfondit, (Almajoussi fuit) contre le mal de celles qui soufflent [les sorcières] sur les nœuds, et contre le mal de l’envieux quand il envie. Dis: « Je cherche protection auprès du Seigneur de l’aube naissante, contre le mal des êtres qu’Il a créés, contre le mal de l’obscurité quand elle s’approfondit, contre le mal de celles qui soufflent [les sorcières] sur les nœuds, et contre le mal de l’envieux quand il envie. » Au nom de Celui qui ne nuit avec son nom personne sur terre et dans les cieux et il est l’Audient, l’Omniscient. On dirait qu’il est parti.