Il a neigé en Jordanie c’est la raison pour laquelle l’aventure a été décalée de plusieurs jours. Mais les aventuriers n’avaient qu’une idée en tête, allez vérifier le plus tôt possible l’histoire de l’épée d’or. Une fois arrivés sur place, ils se sont mis à la rechercher autour de la tombe, sous les pierres mais en vain. Alhadji: « nous si on ne la trouve pas, on discutera avec eux ». Enad: « pourquoi pas leur parler maintenant père ? » Alhadji: « non, pourquoi ? nous on doit faire ce qu’on peut, et on verra s’ils sont véridiques ou pas. Dis o Seigneur ! » Enad: « o Seigneur ! ». Quelques instants plus tard, Enad: « père discute avec eux, le lieu en entier est vide » (coupure) « qu’on ne perde pas de temps pour rien.. on ne va pas le trouver, des milliers d’années se sont écoulés sans que personne ne l’ait trouvé, et tu penses que nous on peut le trouver ! père discute avec eux » Alhadji: « fils, ils ne vont pas te l’indiquer, ils ne vont pas l’indiquer même si tu restes ici un million d’années, ils ne vont pas le montrer ». Enad: « regarde s’ils l’ont caché par rapport à notre présence, à propos de la promesse … » Alhadji: « tu veux que je leur parle ? » Enad: « ça me rassurerait père ». Le père se met à prier sur le prophète et commence à leur parler: « nous sommes venus dans votre lieu, sur l’adresse que vous nous avez indiqué, voici la tombe du roi, on a cherché partout, on ne trouve rien. C’est à dire que le doute commence à nous gagner sur votre parole ». Le père écoute et ensuite dit: « Enad ils te disent « viens te mettre debout à côté de moi ». Enad: « moi ? » Alhadji: « oui ici ». Enad: « c’est à dire que toujours je me demande ce qui les prend, ce qu’ils me veulent ! » Alhadji: « ils t’aiment ! » sous le ton de l’amusement. Alhadji: « ils te disent un regard rapide, un regard rapide de la tombe du roi de haut en bas. Et descends avec la lumière. Viens avec moi. Dis o Seigneur ! » Enad: « toujours o Seigneur ! ». Alhadji: « Enad fais attention. Voici leurs indications et eux ils marchent avec nous ». Enad: « ils marchent avec nous c’est ça ? ». Alhadji: « oui, dis o Seigneur ! » Alhadji: « Enad monte ici » il lui indique un rocher. Enad ne comprend pas pourquoi ils lui demandent d’aller là bas. Le père ne discute pas leurs indications. Alhadji: « jette un regard rapide derrière toi ». Enad: « c’est quoi le rapport ? » Alhadji: « un regard rapide un regard rapide un regard rapide là bas oui très bien, tourne jusqu’à derrière moi. » Une fois qu’il a terminé. Alhadji: « reste là haut, ils ont dit laisse Enad là haut » Enad: « moi ? » Alhadji: « oui » Enad: « ok je suis ici » Alhadji « reste comme tu es ». Le père descend en bas et dit: « tu peux descendre ». Enad: « oui ? ». Alhadji: « ok c’est bon ! ». Enad: « qu’est-ce qui est bon ? » Alhadji: « ils te disent l’endroit est ici » il montre avec son bras une surface. Enad: « l’endroit de l’épée ? ». Alhadji: « l’endroit de l’épée d’or ». Enad: « ici ? » Alhadji « on dit par la promesse de Dieu et Mohamed est son prophète qu’on ne le prendra pas et qu’on ne montrera pas son emplacement aux gens, par la promesse en Dieu que nous ne le ferons pas ». Enad: « nous sommes lié par nos promesses ensembles ». Alhadji: « allez viens, arrête toi ici ». Alhadji: « c’est quoi ça ? tout est repoussant et végétation ! » Enad: « c’est quoi maintenant ? » Alhadji: « ils me disent ici, descends ici ! » Enad « ici ? » Enad monte une sorte de sculpture en face et dit: « ah voici son histoire ! voici son histoire ! » Le père montre la sculpture avec sa canne et dit qu’ils doivent enlever les pierres. Enad propose à son père de le faire à sa place mais le père refuse. Enad: « il se peut que ça soit une cavité, en enlevant les pierres, si Dieu l’autorise tu tombes en bas ! ». Une fois l’épée découverte, ils rendent grâce à Dieu. Le père dit: « regarde comment elle a été enfoncée ! ». Le père veut le prend dans la main mais le fils le met en garde. Enad: « pourquoi a t-elle été posée comme ça ? pourquoi a t-il été posé comme ça ? » Alhadji: « regarde toi maintenant, combien l’épée est longue à l’intérieur de la pierre ? » Enad: « la tombe fait combien de diamètre ? » Alhadji « à peu près 6 mètres selon son apparence ». Le père veut absolument le toucher. Alhadji: « maintenant il faut que je l’attrape ! ». Enad: « maintenant on va surtout partir et non pas que tu l’attrapes ! ». Le père rit. Alhadji: « oui il y a une promesse mon fils ». Enad: « moi je sais mais pourquoi tu veux le toucher ?! ». Alhadji: « tiens ça, au nom de Dieu ». Il lui donne la lampe. Enad: « non non non mec qu’est-ce qui te prend ? tu connais la promesse, ils vont s’en prendre à nous ! » Alhadji: « par Dieu j’ai envie de le toucher o Enad ! Avant qu’on parte qu’on la touche ! » Enad: « moi aussi je veux le saisir mais je m’en irai avec ! ». Le père a comme envie de voir à quoi elle ressemble. Il lui met des coups avec sa canne: « par Dieu, elle résonne ! » Enad: « regarde regarde elle est fondue, elle n’est pas fondue mais qu’est ce qu’elle a dessus ? » Alhadji:  » fils regarde les milliers d’années, des milliers d’années ! ». Enad: « père c’est quoi l’énigme d’avoir enfoncer l’épée comme ça à vrai dire ? » Alhadji: « moi ce que j’ai compris c’est que plus il est injuste, ils l’ont décapité et l’ont posé, te voici mort avec la même épée avec laquelle tu découpais la tête de beaucoup de gens, parce qu’il a été tellement injuste qu’ils l’ont enfoncé dans sa tombe. L’enseignement c’est « la voici o toi l’injuste, ton épée est enfoncé dans ta poitrine ou bien dans ton corps. Voilà qu’il est en toi ! » c’était ça le but si on les suit, c’est à dire tout le mal qu’il leur a fait, à décapiter les gens, ils l’ont planté dans sa tombe dans sa longueur ! » Enad: « mmmm ». Alhadji: « t’as compris pourquoi ? ». Enad explique qu’ils étaient pas loin de la trouver et quand il a entendu son père parler, il a cru que l’épée avait disparu ! Il est vrai qu’avec les djinns, tout est de l’ordre de l’instantané tellement ils sont rapides. Le père explique qu’il est très heureux de l’avoir trouver. Enad: « ça c’est une autre page d’histoire qu’on vient d’écrire » et il le proclame haut en signe de victoire. Alhadji: « Enad ? ils m’ont dit c’est terminé ! » Enad: « dis leur est-ce qu’on peut faire ? ». Alhadji: « faire quoi ? » Enad: « le sortir ? » il rit. Alhadji: « non même s’ils m’autorisaient. » (coupure) « nous sommes riches, la santé est plus importante que tous les trésors du monde. » Enad: « c’est vrai ». Alhadji: « oui, il y a une promesse entre nous et Dieu. donne on va remettre les deux pierres. On remet les pierres comme elles étaient. » Alhadji: « ils disent « laissez les choses telles qu’elles sont, partez en paix, et vous n’avez plus rien à faire ici comme on s’est dit. Nous on vous l’a montré, maintenant nous on va reprendre notre bien et le cacher. » C’est à dire qu’on ne revient plus ? ils te disent ne revenez plus et Dieu est avec vous ! » (bon vent en gros). Enad: « on le laisse comme ça ? ». Alhadji: « laisse le comme ça ». Le père dit que peu importe comment ils vont procéder pour la cacher, pour lui il a eu ce qu’il voulait et il remercie Dieu. Le père demande une photo et dit « o Enad que Dieu te donne la santé et t’enlève de ton chemin les gens du mal et les envieux, parce que voici des lieux, que nul ne connait sauf Dieu, les aventuriers Lions de la nuit ne sont pas comme … oublie tout, dis o Seigneur ! ». Le père lui demande de passer à autre chose face à tout. Enad: « nous on a définitivement tout oublier.. dis o Seigneur ! au revoir épée, o épéééée ! o Seigneur donne la nous, donne nous un héritage » Alhadji: « Que Dieu nous donne mieux que l’épée » Enad « inshallah ! »

ps: j’ai vu pour la première fois Alhadji rire et plaisanter. C’est le signe qu’il était très content et que tout ceci est vrai.

l’épisode en image: